À la prise de vue, chaque photographe a le choix entre prendre une photo horizontale ou une photo verticale. Comment choisir ? Qu’est ce qui influence votre choix ?

La photo horizontale

La plus part du temps, les photos horizontales ou au format “paysage” semblent plus équilibrées. Cette impression vient du fait que ce cadrage photo correspond à notre vison humaine. Nos yeux sont habitués à balayer notre champ de vision de gauche à droite et l’image est plus facile à comprendre et interpréter.

Ce type de cadrage est idéal pour photographier des paysages et scènes de vie qui se déroulent dans la largeur de l’image. Ce cadrage vous permet, notamment grâce à l’utilisation de la règle des tiers, d’intégrer nombreux plans et éléments.

Photo de paysage - Nouvelle-Calédonie

Photo de paysage – Nouvelle-Calédonie

Aussi, le choix de votre focale vous influence, sans même le savoir. Avec des “grands” angles, vous profiter de la largeur de votre objectif et vous pourrez travailler avec les plans de votre image. Ces objectifs aussi déforment les coins de l’image et ne seront pas adapter à du portrait, donc ils ne sont pas idéal pour ce type de photo en vertical.

A titre personnel pour toutes ces raisons, je sais que je prends 99% de mes photos en horizontal avec des focales de allant de 16mm à 35mm.

La photo verticale

À l’inverse, une photo verticale ou au format “portrait” est plus difficile à construire car nos yeux vont lire l’image de haut en bas. Ce type d’image découle, souvent pour beaucoup de photographes voyageurs, comme étant finalement qu’une déformation d’interprétation à cause des photos prises au téléphone qui sont eux orientés dans le sens de la hauteur.

Au final, ce type de cadrage ne devrait être vu que comme une contrainte lors de la prise de vue et devenir votre deuxième choix. Forcez vous à penser horizontal en premier lieu pour créer vos images/histoires. A titre d’exemple, parfois,  il est impossible d’intégrer un élément au premier plan trop proche de vous avec un cadrage horizontal donc la photo devient verticale.

Cependant les images verticales fonctionneront bien dans certain cas, afin de mieux intégrer des lignes directrices ou de montrer la verticalité d’un lieu.

Pont de Moulis en Nouvelle-Calédonie

Verticalité de l’image – Pont de Moulis en Nouvelle-Calédonie

La piscine de Champagne de Wai-O-Tapu en Nouvelle-Zélande

Proximité du premier plan – La piscine de Champagne de Wai-O-Tapu en Nouvelle-Zélande

Vercors en France

Ombres et lignes directices au premier plan – Vercors en France

Bien sûr, aussi, comme son nom l’indique, le cadrage vertical est très souvent utilisé pour du portrait. Ici, le choix de la focale l’explique. Avec un objectif portrait (type 85mm ou 70-200mm), il devient beaucoup moins évident, à cause des cadrages serrés, d’intégrer un arrière plan.

En effet, à  titre personnel, je pense qu’avec mon 85mm, je ne prends plus que 70% des images en horizontal.

Au final ceci dépend de votre approche personnelle et de l’instant mais n’oubliez pas que le format vertical de votre téléphone vous joue des tours donc si je devais vous donner un conseil : Photographiez le monde comme vos yeux le voient !

%d blogueurs aiment cette page :