Comme chaque année, aux alentours du 13 – 14 Avril, le nouvel an bouddhiste est célébré au Cambodge mais aussi dans de nombreux autres pays bouddhistes que sont en autres, le Laos, le Myanmar et la Thailande. A Angkor, il est attendu presque 2 millions de touristes locaux traversant tout le pays pour célébrer ce changement d’année. Attention embouteillages !

Le Nouvel An Khmer tradition…

Beaucoup de gens attribuent l’histoire du nouvel an khmer/cambodgien aux rythmes agricoles et saisonniers de l’année, la mi- avril concordant avec la fin de la saison des récoltes et le début des pluies. Une autre théorie est que cette nouvelle année suit le calendrier lunaire voire le calendrier hindou…

Traditionnellement, les célébrations duraient un mois. Aujourd’hui, trois jours sont fériés, mais de nombreuses entreprises et institutions ferment plus longtemps car c’est un moment où les gens aiment retourner dans leurs villages natals pour célébrer et passer du temps avec leur famille. En conséquence, il est utile de planifier soigneusement ses déplacements dans le royuame au nouvel an car les services de transport sont souvent saturés et de nombreux magasins et autres enseignes fermés. 

Bénédiction

Bénédiction

Que se passe-t’il vraiment alors pendant ces trois jours ?

Jour 1, Maha Songkran. Le mot songkran vient du mot sanskrit Sankranta qui annonce le changement. Maha signifie grand, donc c’est le jour du grand changement. Cette journée marque officiellement la fin de l’année précédente et le début d’une nouvelle année. Traditionnellement, les gens vont dans les pagodes pour faire des offrandes. C’est aussi surtout un moment de purification/propreté où on se lave les mains le matin, la poitrine et les pieds. Cette baignade rituelle a été poussée à l’extrême ces dernières années sous l’ínfluance thailandaise, où le festival de l’eau de Songkran est maintenant synonyme de combats d’eau à grande échelle. 

Jour 2: Virak Wanabat. Le deuxième jour des célébrations est le jour où les enfants changent des cadeaux avec leurs parents mais aussi aux des personnes dans le besoin. Les gens se rassemblent également à la pagode pour construire des montagnes de sable en l’honneur de leurs ancêtres defunts. Ces montagnes de sable représentent des stupas dédiés à Bouddha et à ses disciples.

Jour 3: Dans l’espoir d’avoir une saison des pluies bien arrosée, les statues de Bouddha sont lavées avec de l’eau parfumée dans les pagdes. Les gens baignent les moines de la même manière ainsi que leurs parents et grands-parents, ceci pour apporter longue vie et chance. En ce jour (et les jours suivants), une tradition très appréciée est de jouer aux jeux traditionnels khmers avec des amis et des voisins.

Fête du nouvel an khmer

Fête du nouvel an khmer

… et modernité

Depuis 2012, ces traditions ancestales se sont aussi installées auprès des temples d’Angkor (Angkor Wat et Angkor Thom principalement). Angkor Sankranta est un festival de quatre jours célébrant la nouvelle année khmère. Chaque année, du 13 au 16 avril, près de 2 millions de cambodgiens affluent de toutes les provinces pour les défilés, concerts et autres expositions. Le parc archéologique d’Angkor se transforme en un centre d’activités culturelles colorées et dynamiques… mais tous les déplacements sont rendus très périlleux pour accéder aux sites. Si vous visitez les sites à cette période, il va vous être extrement difficile de profiter des temples si vous ne connaissez pas comment éviter la foule. C’est aussi surement une très belle occasion d’aborder les sites et le pays d’une façon différente et de peut être découvrir la vie dans les villages et toutes ses traditions.

“Susdey Chnam Thmey !” Bonne année !

 

%d blogueurs aiment cette page :